Hommage à Omar Amiralay
Liens sponsorisés

Hommage à Omar Amiralay

            

Projections + Débat **Samedi 13 fév. à 17h**

**[P.A.F : 7 €]**

* PROJECTIONS

**_La vie quotidienne dans un village syrien_**

1974, 1h24

Dans la Syrie des années 70, Omar Amiralay, et Saadallah Wannous obtiennent l’autorisation de partir observer les répercussions de la réforme agraire dans un village syrien. À leur arrivée, les paysans se méfient de ces étrangers avec leur matériel de cinéma… Mais finalement ils s’approprient le film pour exprimer leur colère et révéler les tensions qui existent entre le discours officiel et la réalité de leur vie. Ce premier film d’Omar Amiralay sera interdit par la censure pendant de longues années.

conception : Omar Amiralay et Saadallah Wannous / réalisation : Omar Amiralay / image : Hazem Baya’a, Abdo Hamzé / son : Hassan Salem / montage : Kaïs al-Zoubaïdi / production : Organisme National du Cinéma (Syrie)  

**_Le plat de Sardines ou la première fois que j’ai entendu parler d’Israël_**

1997, 17 min

Omar Amiralay raconte que, jeune garçon, il était souvent invité chez sa tante à Beyrouth. Chaque fois qu’il se rendait dans sa maison, il y avait au milieu de la table un grand plat de sardines qui dégageait une odeur nauséabonde. Après quelques visites, il demanda à sa mère pourquoi il y avait toujours ce plat. Celle-ci répondit : « Que Dieu maudisse Israël qui en est la cause ! ». Sa tante avait dû fuir la Palestine et son mari travaillait désormais sur le port…

réalisation : Omar Amiralay / image : Etienne Carton de Grammontproducteur délégué : Les Films grain de sable / diffuseur coproducteur : La Sept ARTE  

**_Déluge au pays du Baas_**

2004, 46 min

Trente-trois ans après avoir réalisé un film à la gloire d’un barrage sur l’Euphrate, fierté du parti Baas, Omar Amiralay exprime sa désillusion dans le socialisme arabe. Il se rend à El Machi, village situé à côté du lac Assad, créé lors de l’édification du barrage qui a englouti de nombreuses maisons. Il y rencontre un habitant, le gouverneur son neveu le régent et de jeunes élèves éduqués selon les principes du socialisme arabe… Interrogés dans des salles communes ou de classes, les personnages semblent prisonniers d’un temps et d’un espace inchangés.

réalisation : Omar Amiralay / montage : Chantal Piquet / mixage : Georges Lafitte / production : AMIP /producteur délégué : Xavier Carniaux  

* DÉBAT

A l’issue de la soirée, nous vous invitons à rencontrer le réalisateur syrien Oussama Mohamed et la productrice Hala Alabdalla (sous réserve).

TOUT LE PROGRAMME DE FESTIVAL PÉRIL(S) SUR ? [confluences.jimdo.com/](http://www.confluences.jimdo.com/)

[Confluences,](http://www.confluences.net) lieur d'engagement artistique

190, boulevard de Charonne 75020 PARIS

Ligne 2 - Métro Philippe Auguste

Infos et résa au 01.40.24.16.46.

et sur www.confluences.net

Samedi 13 février 2016  
La sortie commence à : 17:00
La sortie se termine à : 20:00
Nombre de participants : 1
 sur 10 acceptés
Paris
Pour en savoir plus sur le lieu de cette rencontre amicale, connectez-vous
Catégorie de la sortie : Débat
Lien : Pour en savoir plus sur cette sortie, connectez-vous
Sign in to view photos of cette sortie.
Organisateur
Greg
46 ans (h)
Paris
Inscrits
Greg
46 ans (h)
Paris
©sortie-privée.net 2013-2020 Tous droits réservés